La sauce ketchup a accompagné notre enfance, souvent synonyme de fête !

J’aime bien cette définition trouvée sur Wikipedia :
« Tomato Ketchup » viendrait de « Tomato Catsup », abréviation de Tomato cat-soup (soupe aux chats à la tomate). La recette a été publiée pendant la guerre de Sécession, dans le Sud des États-Unis, où les produits alimentaires se faisaient rares. Les journaux du Sud prirent l’initiative de publier les recettes de bonnes-femmes pour aider la population à surmonter les disettes. Ces recettes ont ensuite été rassemblées dans un livre intitulé Confederate Receipt Book (L]ivre de recettes des Confédérés), publié en 1863.

J’ai retrouvé son goût dans cette sauce crue, tellement rapide à faire !
Et aussi nettement plus saine :
Dans les ketchups « conventionnels », pour obtenir une texture onctueuse et lisse, les fabricants introduisent une étape d’homogénéisation à chaud, qui suit l’étape de pasteurisation.
Il existe aussi des ketchups « texturés » auxquels on ajoute des texturants divers (amidon modifié, guar, xanthane, caroube).
La plupart des ketchups sont sucrés par ajout de saccharose, ou des sirops de glucose-fructose, du fructose cristallin et même des édulcorants intenses (sucralose, cyclamate).

Ici, que de la tomate, des oignons verts, de la datte, des tomates séchées et du vinaigre de cidre bio !


Téléchargez tout de suite ces deux livrets offerts !

  7 secrets de l'alimentation crue
  1 semaine de menus crus