On vous a dit que la noix de coco était trop grasse, un fruit à fuir ? On vous a dit qu’il ne fallait consommer que l’eau qui ne contient pas de graisses ? Ou le sucre de coco, ce qui est encore une autre histoire ? On vous a peut-être dit que ses graisses favorisaient les maladies cardio-vasculaires ? ET si tout cela était faux ?

 

J’avais entendu dire qu’il ne fallait pas manger trop de noix de coco parce qu’elle contient trop d’acides gras saturés qui bouchent les artères, augmentent le cholestérol et provoque les problèmes cardiaques. Certains crudivores utilisent le beurre (ou huile) de coco sur la peau mais évitent de le manger.

C’est une totale méconnaissance de ce produit. Cette huile est riche en acides gras saturés mais c’est une graisse qui n’est pas métabolisée comme les autres ! Elle est bonne pour la peau, les ongles, les cheveux, elle répare, elle est anti bactérienne et soigne toutes sortes de maladies, du Candida, à la maladie d’Alzheimer, en passant par la tension artérielle…*

Et puis en plus c’est un fruit délicieux : buvez son eau désaltérante, riche en potassium et en électrolytes, et mangez sa chair blanche coupée en lanières dans des salades,  ou mixée avec des fruits, chair qui peut aller du moelleux au très dur en fonction de la maturité du fruit.

Je préfère les noix de coco Thaï qui sont encore jeunes. Mais c’est un fruit qui se mérite : il faut d’abord l’ouvrir !

Voici deux vidéos que j’ai faites sur l’ouverture d’une noix de coco :

Miam !

Deux recettes de sauce à la noix de coco fraîche en fin de vidéo :

 

 

*Cures de noix de coco: Prevenir et guerir les problemes de sante usuels avec la noix de coco

 

Téléchargez tout de suite ces deux livrets offerts !

  7 secrets de l'alimentation crue
  1 semaine de menus crus