Le challenge de ces prochains jours : rester crudivore !
Avec le froid qui vient, on a tout de suite des images de gros pulls, chocolats chauds, soupes réconfortantes brûlantes, et plats lourds « revigorants » !
Oubliez tout ça !

 
Va pour les gros pulls… encore que personnellement, je tarde toujours au maximum pour endosser la panoplie d’hiver, manteau et bonnet. D’ailleurs, nous ne sommes encore qu’en automne ! Il fait tout de même bien froid dans les maisons… je ne sais pas chez vous !

En ce qui concerne le régime alimentaire de l’hiver, je dirai que rien n’oblige à manger chaud quand il fait froid. C’est une habitude, une « image » que l’on a. Il m’arrive de prendre un thé dans l’après-midi, mais je ne trouve pas que cela me réchauffe tellement durablement. J’ai par contre pris l’habitude de bien me couvrir pour sortir (plus qu’avant). Et j’ai découvert que l’endurance au froid s’éduque : en sortant courir ou marcher tous les jours, tout l’hiver, quelque soit le temps, en n’hésitant pas à faire quelques mouvements en cas de froid. Bref, la frilosité est contrôlable, et diminue avec le temps.

Une banane de plus, des fruits importés, des fruits surgelés et des produits « réchauffés »

Cependant, le froid augmente le besoin en calories, ce qui implique de manger un peu plus qu’en été. Mais cela est valable pour tout le monde ! N’allez surtout pas chercher ces calories supplémentaires dans une barre de chocolat, une ou deux poignées d’amande, ou une pâtisserie. Ces calories supplémentaires doivent venir des glucides de fruits. Une ou deux bananes de plus par exemple.

Rester « cru » en hiver n’est pas bien difficile dans la mesure où nous disposons de fruits et légumes importés. Heureusement d’ailleurs car sinon nous serions obligés de ne manger en hiver que des oignons, du chou, des topinambours et des salsifis !
Les oranges, les bananes, les avocats et les mangues par exemples, sont tous des fruits importés. Donc tout le monde mange des produits importés ! Comme je l’ai dit dans un précédent article, je reconnais ne pas pouvoir vivre comme une locavore avec que des aliments situés dans un proche périmètre, ce qui représente un compromis. Mais je préfère ça aux céréales gardées des mois dans des containers ou bien des viandes (bêtes asservies tuées dans des abattoirs horribles) qui ont demandé beaucoup de ressources en eau, et en aliments fabriqués dans des usines polluantes.
On peut aussi en hiver ne pas acheter de fruits trop exotiques venus de pays trop lointains.

Passez par votre magasin  de surgelés, et ne vous privez pas des fruits qu’ils proposent car ils ont été surgelés lors de la bonne saison, au moment de leur maturité et assez rapidement pour en pas perdre les vitamines qu’ils contiennent. C’est bien connu, par rapport à des produits frais, la teneur en vitamines est bien souvent supérieure chez les produits surgelés car ils n’ont pas stagné des heures ou des jours dans des entrepôts.

Il est recommandé de réchauffer les fruits et légumes gardés dans le frigidaire ou a fortiori dans le congélateur, en les sortant à l’avance quelques heures, voire le matin pour le soir, pour les remettre à la température de la pièce. Il est aussi possible de tremper ses fruits trop froids dans un saladier d’eau chaude 5-6 minutes pour les apprécier d’avantage et éviter les frissons après les repas !

Donc lorsqu’il fait froid, mangez des pommes, des poires, des oranges, des petits fruits rouges, mais également des mangues, des bananes, des ananas et tout ce que vous pouvez trouver sur les étals des magasins locaux, exotiques ou de surgelés.

salades

Expérimentez de nouveaux mélanges de fruits et de légumes

Prenez les salades, qui, entre parenthèses, ne sont pas des fruits de saison non plus mais poussées en serre, les quelques légumes et fruits dont vous disposez et les nombreux fruits surgelés (décongelés) que vous trouvez, et osez des mélanges, des associations, qui vous raviront. N’oubliez pas les noix en tous genres un jour sur deux au moins. En cuisine crue aussi, on peut s’amuser dans sa cuisine ! Avec un blender on peut faire des smoothies avec toute sorte de mélanges de fruits presque à l’infini et s’étonner des goûts merveilleux qui en résultent.
Après avoir mangé des fruits toute la journée, on a souvent bien envie d ‘une copieuse salade complète bien nutritive. Ne négligez surtout pas vos dîners de légumes. Auxquels vous pouvez ajouter des fruits en petits morceaux bien sûr ou dans des sauces.
Vous verrez qu’au fur et à mesure, vous ferez comme moi, et augmenterez la taille de votre assiette du soir jusqu’au véritable saladier  individuel !

Et si vous faisiez une belle recette crue pour le dîner ?


Image du livre diners crus