Il existe plusieurs sortes de légumes, chacun d’entre eux apportant ses minéraux et anti-oxydants particuliers. Nous avons tous nos légumes de prédilection mais il est utile de varier, tout en connaissant leurs particularités.

 

Étal de légumes

 

 

Manger plus de légumes chaque jour !

Les légumes nous apportent toute une panoplie de minéraux indispensables au fonctionnement cellulaire. C’est pourquoi je mange de plus en plus de légumes. Bien plus que n’en mange Freelee par exemple.

Bien sûr les fruits contiennent aussi certains minéraux, mais pas de façon aussi concentrée.

Les légumes verts ou autres sont par contre très peu caloriques, 50 calories pour une laitue entière, 180 calories dans 1 kg de tomates, alors qu’un kilo de pommes, qui n’est pourtant pas le fruit le plus calorique en apporte 480 (calories).

Quels légumes choisir ?

La plupart des légumes se mangent crus sans problème, au contraire des pommes de terre, des légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots) et des céréales (riz, sarrasin, blé, seigle…) qui sont toxiques pour l’Homme s’ils ne sont pas cuits. Cela dit, certains légumes crus sont plus difficiles à digérer, et ce de façon différente selon les individus.

Notre anatomie digestive nous permet de digérer facilement les feuilles vertes des salades en tous genres, les fruits peu sucrés qui sont classés comme des légumes tels que concombres, courgettes, tomates, poivrons, maïs frais et les fruits. Par contre les choux, brocolis, chou-fleurs contiennent des fibres non digestibles qui peuvent poser problèmes.

Personnellement, j’ai découvert que je peux manger du chou ou du brocoli sans problème, à condition qu’ils soient râpés, ou carrément mixés dans des smoothies verts. J’ai cherché à les accommoder de façon à ne pas m’en priver sous forme crue, car ils sont bourrés d’anti-oxydants, anti-cancer très utiles et j’ai d’ailleurs de nouvelles recettes de choux que je vous montrerai un de ces jours. L’état des intestins joue un rôle très important dans la digestion de ces légumes et peut varier d’un moment à l’autre pour une même personne. Ça, je l’ai vraiment constaté.

Mais malgré tout, la majorité des légumes consommés quotidiennement doit être faite de légumes verts : une salade verte entière au moins, voire beaucoup plus en répartissant de la salade le matin et le midi.

Voici les différentes catégories de légumes classés selon leurs intérêts  respectifs :

Feuilles vertes qui doivent être mangées régulièrement :

Laitues, batavia, feuilles de chêne blanche et rouge, iceberg, lollo rosa, romaine, rougette, sucrine, cresson, mâche, roquette, endive, scarole, frisée, aussi les feuilles en vrac comme le mesclun, les épinards jeunes, le bok choy, qui est un chou mais tendre, qui se digère comme une salade et le céleri branche, qui n’est pas une salade mais qui se digère très bien et apporte beaucoup de minéraux (dont potassium et sodium). J’adore le céleri car il donne du goût et remplace particulièrement bien le sel.

Cela fait beaucoup de variété de feuilles vertes, ce qui est très utile pour ne pas se lasser aussi bien par rapport aux couleurs, qu’aux formes et aux goûts très différents.

Légumes fruits à manger régulièrement :

tomates, courgettes,concombres, poivrons

Herbes à ajouter dans les sauces ou à saupoudrer sur les salades :

menthe, basilic, persil, aneth, coriandre, thym, amis aussi oignon vert

Légumes à manger en petites quantités, selon les particularités de chacun, ou râpés/mixés :

betteraves rouges, chou-rave, chou blanc, chou vert, chou rouge, chou-fleur, chou chinois, blette, carottes, brocoli, maïs doux (attention le sucre du maïs se transforme rapidement en amidon après avoir été cueillis, il faudrait ne manger que des maïs fraîchement cueillis. J’aime bien les épis surgelés dès la cueillette qui se digèrent très bien).

Si vous voulez renforcer vos réserves en calcium, fer ou magnésium, ne négligez donc surtout pas vos légumes ! Sans oublier que l’assimilation de certains minéraux et vitamines peut être contrecarrée par certaines causes : le café et le thé peuvent perturber l’assimilation du fer, par exemple.


Image du livre diners crus